1ère Plateforme numérique internationale d'informations sur la Nouvelle-Calédonie
1ère Plateforme numériqueinternationale d'informationssur la Nouvelle-Calédonie

Nombre de visiteurs uniques sur le site depuis son lancement : 

Les radios préférées des Calédoniens.

Résultats du sondage TNS-NCI

Cette semaine, le Nouveau Journal de NCI rend public les résultats d’une étude réalisée par l’institut de sondage TNS sur les audiences moyennes des radios locales. Avec 25% de parts de marché, Océane FM est devenue la 1ère fréquence de Nouvelle-Calédonie. Cap sur les ondes!
A lire sur Calédosphère ici

Le Flash Info est mis à jour très régulièrement !

N'hésitez pas à consulter aussi la page Actualités du Caillou

Découvrez tous les services à votre disposition avec, depuis ou vers la Nouvelle-Calédonie

Première startup web d'informations et de promotion de la Nouvelle-Calédonie, en Nouvelle-Calédonie, en France, et dans le Monde, de nombreux services (gratuits pour les particuliers) sont à votre disposition

Vous êtes bien sur www.la-nouvelle-caledonie.com 

  • Voir toutes les activités ici
  • Soutenez le projet ici

Zoom sur...

La Nouvelle-Calédonie a aussi sa Web TV !
Première Web TV privée calédonienne, NCI tient déjà une vraie place dans le paysage médiatique. 
A découvrir dès que possible !
Le site web : http://nci.nc/
 
+23
+26°
+21°
Nouméa
Vendredi, 05

En toute mobilité!

Retrouvez votre site Internet préféré www.la-nouvelle-caledonie.com sur vos smartphones, tablettes et autres outils de communications mobiles en flashant le QR Code ci-dessus 

Les Actualités du Caillou

International version: click on the flag below

Les actualités mises à jour régulièrement offrent un contenu divers et varié sur la Nouvelle-Calédonie, indépendant, différent, et sur des sujets touchants à tous les domaines, et avec des sources médias et géographiques changeantes fréquemment, afin d'offrir au lecteur une vision éclectique et non alignée.

  • Retrouvez également la page spéciale Facebook du site

Les dernières actualités de Nouvelle-Calédonie (mise à jour permanente en fonction de l'actualité)

Culture : Salon International du Livre Océanien à Poindimié en octobre

Mois d'Octobre 2015

 

CULTURE, PATRIMOINE ET HISTOIRE

 

Le Festival Femmes Punk, plébiscite pour les Arènes du Sud à Païta. 

A lire sur NC Presse ici

 

Le SILO a ouvert ses portes à Poindimié.

A lire sur Nouvelle-Calédonie 1ère ici

 

50 ans: comment les jeunes perçoivent leur télévision calédonienne.

A lire sur Nouvelle-Calédonie 1ère ici

 

COMMERCE, ECONOMIE ET INDUSTRIE

 

Journée de l'entreprise à Koné le 28 octobre.

A lire sur CCI de Nouvelle-Calédonie ici

 

Concerns in New Caledonia over nickel price.

Read on Radio New Zealand International here
 
La chute du nickel fissure le pacte économique en Nouvelle-Calédonie.
A lire sur Radio France International (RFI) here
 
Call for common New Caledonia nickel stance.
Read on Radio New Zealand International here
 

ENVIRONNEMENT & METEO

 

Feux de brousse: la Nouvelle-Calédonie en risque extrême!

A lire sur Nouvelle-Calédonie 1ère ici

 

Méconnu et menacé, le dugong est surveillé de près en Nouvelle-Calédonie.

A lire sur Goodplanet Info ici

 

POLITIQUE & ADMINISTRATION

 

La possibilité de légiférer pour limiter les armes en Nouvelle-Calédonie, entérinée par le Parlement.

A lire sur Nouvelle-Calédonie 1ère ici

 

Pacifique Sud - Coopération Australie-France-Nouvelle-Zélande (Nouméa, 20-23 octobre 2015).

A lire sur France Diplomatie ici

 

SPORTS

 

Moneuro 2016, c'est aussi en Nouvelle-Calédonie que ça se passe !

A lire sur Fédération Française de Football (FFF) ici

 

Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie : le sacre de Taruia Krainer.

A lire sur Nouvelle-Calédonie 1ère ici

 

Le calédonien, Nicolas Dion, ceinture nationale au Championnat de France de boxe des super-moyens.

A lire sur Les Nouvelles Calédoniennes ici

 

TOURISME ET DECOUVERTE

 

Le croisiériste P&O va doubler sa flotte d'ici 2 ans dans le Pacifique Sud.

A lire sur Les Nouvelles Calédoniennes ici

 

Visitez les médias calédoniens sur le Net !

Afin de suivre les actualités calédoniennes, vous pouvez également accéder directement aux principaux médias calédoniens, en cliquant ci-dessous sur celui ou ceux qui vous intéressent.

Bonne navigation! 

Les dernières actualités officielles du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (flux RSS)

Actualités Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Appel à projets pour le Vanuatu (Wed, 25 Mar 2020)
Depuis 2002, une convention de coopération régionale (CCR) lie la France, la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu pour renforcer les liens qui unissent ces pays. Elle permet notamment le financement de projets de développement dans l’archipel voisin, grâce à un fonds alimenté par le Fonds Pacifique – géré directement par l’ambassade de France à Port-Vila – et par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Ainsi, en 2019, treize projets dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, de la formation et de la francophonie, ont été retenus par la commission mixte de la CCR qui s’est réunie le 12 avril à Port-Vila. Une enveloppe totale de 38 millions de francs, financée à hauteur de 21 millions de francs par la Nouvelle-Calédonie et 17 millions par l’État, leur a été allouée. En 2020, les domaines d’action des projets candidats doivent concerner principalement le secteur de l’éducation, de la francophonie, de la formation professionnelle et de l’insertion des jeunes, avec un focus particulier sur l’enseignement supérieur et la recherche. Sont également éligibles les secteurs de la santé et de l’agriculture.   Infos pratiques Peuvent bénéficier des crédits alloués dans le cadre de cet appel à projets, les provinces, les établissements publics, les directions et services du gouvernement, les organisations non-gouvernementales et les groupements associatifs. Les demandes doivent être présentées selon la fiche-projet téléchargeable ci-dessous. La fiche-projet, dûment remplie et accompagnée de ses annexes, doit être adressée par email au service de la coopération régionale et des relations extérieures (SCRRE) du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie à marie-paule.caruso@gouv.nc ou henriette.uregei@gouv.nc au plus tard le jeudi 30 avril 2020.    
>> Lire la suite

Australie, mission accomplie ! (Fri, 13 Mar 2020)
Lors de ce déplacement, qui s’est déroulé du 2 au 6 mars, Christopher Gygès était entouré de Guy-Olivier Cuenot, élu à la province Sud et président de la commission économique et fiscale, et de représentants des acteurs économiques : Chambre de commerce et d’industrie et cluster « export » NCT&I. À l’image de la délégation, la mission comportait deux volets : l’un axé sur les relations diplomatiques, qui s’est déroulé à Canberra, l’autre davantage tourné vers les échanges économiques, à Sydney et à Brisbane. « Les premières rencontres avec les autorités institutionnelles australiennes ont prouvé qu’elles sont très sensibles à un renforcement des liens politiques et commerciaux entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie », souligne le membre du gouvernement. Une volonté mutuelle de coopérer qui pourrait se traduire par une baisse des tarifications douanières sur certains produits et services et par des dispositifs pour faciliter l’installation de nouveaux investisseurs. La géopolitique s’est également invitée dans les discussions : « Nous souhaitons valoriser la présence régionale du territoire via notamment la stratégie d’axe Indo-Pacifique de l’État, ce qui passe évidemment par un développement des liens avec notre voisin australien », précise Christopher Gygès.   Table ronde avec les représentants de Queensland Trade and Invest.   Pistes d’échanges commerciaux À Sydney, les relations commerciales ont été mises au premier plan lors de deux tables rondes au consulat général de France. La première a réuni des acteurs économiques afin d’échanger sur une coopération pragmatique et réalisable. Certains produits en import/export ainsi que des services ont été particulièrement ciblés. La seconde rencontre a été dédiée au tourisme afin de mieux comprendre les priorités des voyageurs australiens. La délégation s’est ensuite rendue à Brisbane. Un entretien très intéressant avec QTI (Queensland Trade and Invest) – l’équivalent du cluster « export » NCT&I – a mis en évidence les opportunités concrètes de collaboration entre les opérateurs calédoniens du secteur des énergies renouvelables et leurs homologues de cet État australien. La dernière étape de la mission a également été l’occasion de discuter avec le gouvernement du Queensland d’un accord de coopération sur différents secteurs  entre nos deux territoires. « Nous étions dans une réelle démarche d’amitié et d’ouverture qui doit porter ses fruits, nous l’espérons, dans le courant de l’année 2020 », souhaite Christopher Gygès.   La délégation a été reçue au gouvernement de l’État du Queensland.   « Choose New Caledonia » sous les projecteurs Le 5 mars, dans les locaux de la Chambre de commerce franco-australienne (FACCI), s’est tenue une conférence sur les énergies renouvelables et sur la transition énergétique. Christopher Gygès est intervenu aux côtés d’Allison Carrington, consule générale d’Australie en Nouvelle-Calédonie. Le membre du gouvernement en charge du commerce extérieur a profité de cet événement pour présenter officiellement la création de la cellule d’aide à l’investissement du gouvernement, baptisée « Choose New Caledonia ». La délégation calédonienne a assisté à la conférence de la FACCI.     Ouverture du ciel calédonien La délégation calédonienne a rencontré la compagnie aérienne Qantas et la compagnie maritime de croisières de luxes et écoresponsables, Aurora Expeditions, afin de mieux valoriser à l’international l’image de la destination  Nouvelle-Calédonie. À Brisbane, Christopher Gygès s’est entretenu avec des représentants de la compagnie aérienne Virgin Australia de la volonté du gouvernement d’ouvrir le ciel calédonien aux compagnies aériennes étrangères. Avec la compagnie Virgin Australia.    
>> Lire la suite

Lancement du cinquantenaire de la francophonie (Fri, 13 Mar 2020)
« La semaine de la langue française et de la francophonie s’inscrit cette année dans un contexte particulier, celui des 50 ans de la création de la francophonie en tant qu’institution, célébrée le 20 mars. Le gouvernement profite donc de cette manifestation pour lancer le cinquantenaire qui va se dérouler sur toute l’année avec des événements portés par nos différents partenaires », introduit Yoann Lecourieux, membre du gouvernement en charge de la francophonie. Dédiée aux amoureux des mots qu’ils soient écrits, chantés, slamés ou dessinés, l’édition 2020 de la semaine de la langue française et de la francophonie est à nouveau organisée par le Centre de rencontres et d'échanges internationaux du Pacifique (Creipac) et l’Alliance Champlain, avec le concours du gouvernement, de la mission aux affaires culturelles du haut-commissariat de la Nouvelle-Calédonie, du vice-rectorat et de l’Université.   Les membres du gouvernement étaient entourés de Valérie Meunier, directrice du Creipac et Daniel Miroux, président de l’Alliance Champlain.   À vau-l’eau, ondée, plouf… Un des moments phare de sa programmation est l’opération « Dis-moi dix mots » qui associe étroitement les scolaires. « Plaisir, ludique et festif », c’est en ces termes qu’Isabelle Champmoreau qualifie cette action qui invite les enfants à découvrir de nouveaux mots et à jouer avec, à travers de nombreuses activités. C’est une manière très intéressante d’entrer dans la langue française qui correspond parfaitement aux objectifs pédagogiques de maîtrise des fondamentaux et de lutte contre l’échec scolaire », ajoute la membre du gouvernement en charge de l’enseignement. Au menu cette année, une sélection « au fil de l’eau » : aquarelle, à vau-l’eau, engloutir, fluide, mangrove, oasis, ondée, plouf, ruisseler et spitant ! Autre moment attendu, la traditionnelle dictée du Pacifique* de l’Alliance Champlain qui accueille également un invité international pour fêter son 35e anniversaire. Eddy Mboyo, danseur, chanteur et percussionniste d’originaire congolaise, se rendra à Thio et clôturera la semaine le 23 mars à l’Université.  Membre de l’OIF « La Nouvelle-Calédonie est résolument engagée dans la mise en valeur de la langue française et la promotion de la francophonie. Membre associé de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) depuis 2016, notre territoire a la volonté de devenir membre à part entière, annonce Yoann Lecourieux. Ce qui lui permettrait d’avoir accès à des éléments nouveaux et surtout d’avoir un éclairage particulier grâce à la francophonie. » * Samedi 14 mars à 13 h 30 à  la bibliothèque Bernheim.   Retrouvez le programme détaillé de la semaine de la langue française et de la francophonie en cliquant ici.   Un concours de timbre pour célébrer la francophonie À l’occasion des 50 ans de la francophonie, le gouvernement a lancé, en partenariat avec l’OPT, un concours d'illustrations destiné aux scolaires (du primaire au lycée). Les deux œuvres lauréates auront la chance de figurer sur un timbre-poste ou sur une enveloppe premier-jour. Les participants ont jusqu’au 3 avril pour envoyer leurs plus belles réalisations. En savoir plus : Imagine le timbre des 50 ans de la francophonie   
>> Lire la suite

Forêts et agroforesterie au cœur de PROTEGE (Tue, 10 Mar 2020)
Projet de coopération régionale financé par l’Union européenne, PROTEGE vise à accompagner les territoires européens du Pacifique – Nouvelle-Calédonie, Pitcairn, Polynésie française et Wallis-et-Futuna – dans leurs politiques publiques en matière de développement durable. Parmi les quatre secteurs d’intervention prioritaires qui ont été identifiés, figurent l’agriculture et la foresterie (lire aussi l’encadré). Un atelier dédié à cette dernière thématique a débuté le 9 mars en présence de Jean-Pierre Djaïwé, membre du gouvernement en charge des questions environnementales, et de Christopher Gygès, au titre de l’économie. Dynamique océanienne « Aujourd’hui, à cause du réchauffement climatique, la forêt fait face à un défi d’une ampleur considérable. Nous voyons des forêts feuillues et résineuses dépérir. Des incendies devenir plus fréquents et plus intenses, comme en 2019 en Nouvelle-Calédonie. Or, les forêts sont des sentinelles précieuses. Elles alertent. Elles protègent », a déclaré Jean-Pierre Djaïwé en ouverture. Pour le membre du gouvernement, « un projet tel que PROTEGE invite à construire intelligemment une dynamique océanienne sur la forêt et l’agroforesterie qui pourrait être une vitrine diplomatique de nos actions locales ». Visites de terrain Stuart Minchin, directeur de la Communauté du Pacifique (CPS) qui accueille l’atelier, s’est « félicité de l’intérêt qu’il suscite ». Institutions, organismes de recherche, associations, ONG… De nombreux acteurs vont s’impliquer toute la semaine lors de séances de travail animées par des experts régionaux. Elles vont porter sur l’économie forestière, la protection de l’environnement ou encore les dispositifs de compensation carbone. Des visites sur le terrain sont aussi au programme, comme celle d’une exploitation agricole à Dumbéa sur le modèle de l’agroforesterie, c’est-à-dire qui associe  des plantations d’arbres à des cultures ou des élevages. À l’issue des travaux, les organisateurs espèrent voir « émerger des pistes d’action qui pourront être financées dans le cadre du programme PROTEGE ».     Conférence publique Une conférence ouverte au public se tiendra le mercredi 11 mars à 17 h 30 dans la salle Jacques-Iékawé de la CPS sur le thème suivant : « La forêt du Pacifique, un joyau oublié pour répondre à nos urgences climatiques, économiques, sociales, sanitaires… ». Un programme, quatre thèmes pour agir Programme déployé sur quatre ans, PROTEGE vise à construire un développement durable et résilient des économies des pays et territoires d’Outre-mer (PTOM) du Pacifique face au changement climatique. Pour cela, il s’appuie sur la biodiversité et les ressources naturelles renouvelables. Ce projet régional est doté d’une enveloppe de 4,295 milliards de francs dans le cadre du 11e Fonds européen de développement. Il est consacré aux filières de l’agriculture, de la forêt, de l’aquaculture et de la pêche, à la gestion durable de la ressource en eau et à la lutte contre les espèces envahissantes. Fin 2019, deux ateliers techniques régionaux ont déjà eu lieu en Polynésie française sur la filière cocotier et à Wallis-et-Futuna sur la pêche côtière et l’aquaculture.  
>> Lire la suite

Une charte égalité hommes-femmes en préparation (Mon, 09 Mar 2020)
« Nos cœurs de femmes battent aujourd’hui à l'unisson pour un même leimotiv : "Je suis de la génération égalité !" Levons-nous pour nos droits et pour que l'égalité hommes-femmes devienne  une réalité ! », a déclaré Valentine Eurisouké devant l'assemblée réunie au centre culturel Tjibaou. La membre du gouvernement, en charge de la condition féminine, se tenait aux côtés d'Isabelle Champmoreau, au titre de l'enseignement et de la lutte contre les violences intrafamiliales, pour « porter la promesse du président et de l'ensemble des membres du gouvernement » dans cette lutte qui est avant tout une question de « diginité humaine ». « Ma volonté est de poursuivre ce combat initié par Déwé Gorodey », a ajouté Valentine Eurisouké qui a repris le secteur de l’ancienne membre de l’exécutif.     Valentine Eurisouké a aussi évoqué le « projet de loi du pays pour l’égalité professionnelle » qui est en cours.       Éducation à l’égalité à l’école Isabelle Champmoreau a longuement insisté sur le rôle des politiques éducatives. « Il faut agir collectivement pour l'égalité des droits et en premier lieu à l'école ». La membre du gouvernement a évoqué les mesures prises en marge du Grenelle contre les violences conjugales de novembre 2019 et qui doit donner lieu à un comité de suivi fin mars. « À l’image du comité 3E (Éducation à l’égalité à l'école) visant à installer une véritable égalité filles-garçons qui repose sur trois fondamentaux : une égalité de droit, de devoir et de dignité. Il ne s’agit pas de mettre les filles et les garçons en rivalité mais au contraire de réaffirmer leurs différences et de s’en nourrir pour les aider à grandir ensemble dans une bienveillante complémentarité. L’idée est d’offrir à chacune et à chacun les mêmes opportunités et d’encourager la mixité des filières en neutralisant les stéréotypes sexistes. Notre école calédonienne porte nos valeurs républicaines et océaniennes de liberté, d’égalité et de fraternité ». Ce dispositif, déjà déployé dans les collèges et les lycées, doit être étendu aux écoles primaires volontaires.     « Les pays ayant une meilleure égalité hommes-femmes ont une meilleure croissance », a rappelé Isabelle Champmoreau.       Contributions Au cours de la matinée, les participant(e)s  ont pu découvrir les dernières données issues de l’Observatoire de la condition féminine en Nouvelle-Calédonie, ainsi que les résultats d’une étude sur le projet de charte égalité hommes-femmes. Des éléments que le public était invité à compléter et à enrichir de leurs propres contributions afin que la charte, qui doit être présentée d’ici le mois d’octobre, soit largement partagée par toutes et par tous. Un exercice auquel l’assemblée s’est volontiers prêtée.     Congrès, gouvernement, provinces… Toutes les institutions étaient réunies pour cette journée.     Les thématiques de la charte La charte pour l’égalité hommes-femmes en Nouvelle-Calédonie portée par le secteur de la condition féminine du gouvernement portera sur les thèmes suivants : l’accès à l’emploi et aux postes à responsabilités,  le manque de représentation des femmes dans les institutions publiques et coutumières,  l’accès au foncier en terres coutumières en faveur de l’autonomisation des femmes,  les inégalités salariales,  les violences conjugales et les discriminations faites aux femmes,  le partage des tâches à la maison,  les stéréotypes sexistes. Par ailleurs, d’autres thèmes seront proposés après une large concertation qui sera menée auprès des conseils, fédérations et associations de femmes.  
>> Lire la suite

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Guillaume Lefèvre - 2013/2014. - à Caroline, la femme de ma vie que j'aime tant.